La livraison vous est offerte dès 150$ d’achat.

Une orange par jour éloigne la dégénérescence maculaire pour toujours !

Bon, on vous a un peu menti pour rendre notre titre joli, mais il n’en demeure pas moins que selon un article publié récemment par le portail français Acuité, consommer une orange par jour à partir de l’âge de 50 ans diminuerait (mais n’éloignerait pas pour toujours) le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Résultats de l’étude

Ce sont des chercheurs australiens de l’institut de recherche à Westmead qui en sont arrivés à cette conclusion après avoir analysé les données médicales, l’hygiène de vie et les habitudes alimentaires de 2 037 patients, âgés de 49 ans et plus, durant 15 ans. De ces personnes qui ont participé à l’étude, celles qui consommaient (au moins) une orange par jour présentaient un risque de DMLA plus faible de 60 % environ par rapport à la moyenne. Les résultats ne sont pas exhaustifs et doivent être approfondis, mais un lien entre les flavonoïdes et la diminution de la DMLA a pu être établi.

Mangez-vous des flavonoïdes ?

Présents dans de nombreux aliments, les flavonoïdes sont des antioxydants aux nombreux bienfaits et aideraient notamment à stimuler le système immunitaire. Les chercheurs ont observé que les personnes qui avaient pour habitude de consommer quotidiennement des aliments qui en contiennent abondamment présentaient moins de risques de développer une DMLA. Les oranges contiennent des flavonoïdes, mais on en retrouve aussi dans les autres fruits et dans les légumes ainsi que dans le chocolat et le vin rouge. Parmi les aliments les plus riches en flavonoïdes soulignons les feuilles de thé, l’huile d’olive et l’aïl.

La DMLA, on en parle jamais assez

Nous vous avons largement expliqué ce qu’est la DMLA dans un article paru sur notre site. Comme elle représente la cause principale de cécité non corrigible chez les personnes âgées, rappelons que cette maladie affecte la région centrale de la rétine. Une personne qui en est atteinte aura graduellement de la difficulté à lire, écrire, reconnaître les visages et exécuter des travaux de précision. Les déplacements deviendront aussi plus laborieux pour la personne souffrant de dégénérescence maculaire, puisqu’elle aura de la difficulté à lire les noms de rue ou encore détecter la première et la dernière marche d’un escalier.

La morale de cette histoire ? Mangez une orange par jour et diminuez les risques de vous perdre ou de dégringoler dans l’escalier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Connexion

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Votre panier est vide.



Langue

INFOLETTRE

POUR RECEVOIR DES PROMOTIONS EXCLUSIVES,
DES INVITATIONS VIP ET BIEN PLUS ENCORE !

Entreprise familiale du Québec depuis plus de 40 ans.

Renouvelez vos verres de contact

Remplissez ce formulaire et l’un de nos optométristes vous contactera pour renouveler votre commande.