Traiter un œil au beurre noir : Comment le mettre KO ?

Vous commencez à en avoir par-dessus la tête de l’hiver et avez jeté les gants pour lui donner une raclée… Malheureusement pour vous, l’hiver a gagné le combat et vous voilà pris avec une ecchymose péri-orbitaire. Comment traiter un œil au beurre noir pour le mettre KO ?

Œil au beurre noir

Le truc pour guérir un œil au beurre noir, c’est qu’il n’y en a pas vraiment

Habituellement, un œil au beurre noir ne nécessite aucun traitement médical. Seuls le temps et quelques compresses glacées feront leur œuvre. L’idéal est d’appliquer un sac de petits pois surgelés ou des glaçons enveloppés, quatre à cinq fois par jour durant cinq minutes, pour faire diminuer l’enflure. À la suite de la période d’application du froid, appliquez des compresses chaudes afin de stimuler la circulation sanguine et accélérer la guérison.

L’apparition d’un œil au beurre noir est consécutive à un traumatisme. Si ce n’est pas le cas, vaut mieux consulter un médecin, car une ecchymose péri-orbitaire qui apparaît spontanément peut révéler un problème plus important.

À retenir : Bien qu’impressionnant, un œil au beurre noir apparu à la suite d’une chute ou d’un coup n’annonce rien de grave. Il s’atténue au bout d’une à quatre semaines. Soyez patient !

Soulager la douleur causée par un œil au beurre noir

On recommande de prendre des antidouleurs et d’éviter l’aspirine, car en tant qu’anticoagulant elle pourrait prolonger l’hémorragie qui cause la coloration autour de l’œil. Aussi, oubliez la légende selon laquelle appliquer une pièce de viande soulage et guérit l’ecchymose : il y a risque d’infection, surtout s’il y a présence de plaie.

Limitez le flux sanguin vers la zone affectée pour empêcher l’enflure de progresser, laquelle cause un inconfort. C’est le moment ou jamais de garder la tête haute, même si vous vous sentez moche avec votre œil au beurre noir. D’ailleurs, profitez de l’occasion pour vous donner un look pirate des Caraïbes : protéger votre œil atteint, surtout s’il présente une plaie, empêchera les particules extérieures d’entrer en contact avec elle.

À retenir : Ressentir de la douleur à cause d’un œil au beurre noir est tout à fait normal, car il est la conséquence d’un traumatisme. Au bout de quelques jours, la douleur devrait diminuer. Si elle augmente, consultez un médecin.

Quand faut-il s’inquiéter d’un œil au beurre noir ?

Vous avez une douleur intense et persistante, votre paupière est fendue, votre vision est trouble ou altérée, votre globe oculaire est enflé ou bouge difficilement, l’état de votre œil au beurre noir ne s’est pas amélioré depuis deux semaines ? Il serait sage d’aller consulter.

À retenir : Une ecchymose périorbitaire est bénigne, mais les symptômes mentionnés ci-haut nécessitent une investigation plus approfondie.

Pour le reste, tout doux avec l’hiver. Il est sur le point de céder sa place au printemps. Ce serait dommage de devoir vous cacher à cause d’un œil au beurre noir alors que tout ce que vous souhaitez, c’est enfin sortir le bout du nez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fermer
Connexion
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Langue

INFOLETTRE

POUR RECEVOIR DES PROMOTIONS EXCLUSIVES,
DES INVITATIONS VIP ET BIEN PLUS ENCORE !

Entreprise familiale du Québec depuis plus de 40 ans.

Renouvelez vos verres de contact

Remplissez ce formulaire et l’un de nos optométristes vous contactera pour renouveler votre commande.